Assurer sa base féminine

Notre statique, notre confort et notre maintien esthétique… et pourtant si mouvant!

Ce dernier week-end de juin j’ai participé au ”women sport evasion” à Lausanne. Ces dames – avec quelques hommes, ont fait un travail formidable, BRAVO à toute l’équipe.

Vision machiste?

Un bémol concernant le plancher pelvien, un de mes focus: je refuse tout travail à ce niveau partant de la conception de tuyaux ou de trous où il faut mettre quelque chose pour mieux le faire travailler et de là le renforcer.
NON! Nous sommes bien plus complètes et subtiles que cela – et les abdominaux féminins ne doivent pas ressembler aux masculins!  Ce que nous faisons à notre corps – le durcir n’égale pas l’endurcir ou le renforcer – doit être en accord avec notre sensibilité, ouverture et intuition féminine. Corps et âme, accord du coeur.

 

Le plancher pelvien,

sa position, sa plus ou moins grande tonicité, est garant de notre statique, de notre allant de marche, de notre confort urinaire et de notre maintien esthétique abdominal. Il doit être mobile ET tonique – aussi pour maintenir le bébé en devenir, élastique – aussi pour laisser le bébé venir au monde… un ensemble de conditions que permet sa structure osseuse et tendino-musculaire. Du pubis au coccyx et lié aux 2 ischions, cette coupole tendino-musculaire formées de 3 couches pouvant être conscientisées chacune séparément,  répond comme un écho, comme un miroir inversé, aux mouvements du diaphragme respiratoire.

La respiration

Un juste mécanisme respiratoire: voilà la 1ère condition à tout travail sur le plancher pelvien. C’est le mécanisme respiratoire – juste ou erroné – qui va soutenir ou détruire la tonicité pelvienne. Un travail correct de renforcement du plancher pelvien va avoir un effet bénéfique sur la statique et l’esthétique abdominale uniquement si le mécanisme respiratoire est correct, ainsi que sur la prévention et le soin de l’incontinence urinaire d’effort.

Et cette prise de conscience, ce travail, peut bien sûr être fait bien avant l’apparition d’une incontinence; les habitudes saines seront d’autant mieux ancrées.

 

Beaucoup d’exercices abdominaux

sont inadaptés à notre physiologie féminine, et peuvent provoquer à la longue de l’incontinence urinaire d’effort.  Il n’est pas normal que de jeunes sportives soient de plus en concernées par ce problème! Les muscles abdominaux doivent être travaillés au plus proche de la structure osseuse. Lorsque l’on comprend vraiment comment cela fonctionne, les exercices abdominaux peuvent devenir plaisir et peuvent être facilement intégrés au quotidien.

 

J’ai conçu dans ce sens un enseignement en 4 mini-ateliers avec support de cours, et – ou / à votre choix, un cours bloc de 6 leçons de 60 minutes.
Cet enseignement a changé la vie de nombreuses femmes! Pour plus de renseignement, cliquez ici

Via le formulaire de contact vous pouvez me poser des questions peut-être plus personnelles. Je prendrai le temps d’y répondre. Si vous préférez un dialogue par téléphone, je vous offre 20mn; pour cela, merci de cliquer sur la dernière ligne du calendrier de rendez-vous.