Émotions, respiration et voix

Gêne, peur, timidité… Vous essayez de la cacher par une tenue corporelle ”digne” - mais empreinte de tension ”à l’intérieur”; vous essayez de parler le plus détendu possible - mais votre voix trahit plus ou moins aisément votre état d’âme. Aïe, quel miroir!

La voix est l’expression de la respiration rendue audible

corps tendu = diaphragme tendu = voix ”tendue”. Pour faire bref!
La force de la voix dépend de la tonicité et de la facilité + rapidité de la détente / relâchement souple du diaphragme respiratoire et… de l’appui des pieds. Lorsque la force est bien placée ”dans le ventre”, nous pouvons parler longtemps et fort. Par contre si la force est placée ”dans la gorge”, assez vite la voix sonne peu à peu comme serrée, crispée, usée. Et vous vous fatiguez inutilement, tout comme vous fatiguez votre auditoire par cette voix à l’énergie peu fluide.

Pour la lecture, voici ce que conseil d’ailleurs Forbrain® pour optimiser votre posture assise lors d’une lecture:

  1. PIEDS : placez vos pieds bien à plat au sol et écartez-les (distance entre vos hanches);
  2. DOS : asseyez-vous droit sans creuser ni arrondir le dos;
  3. TÊTE : votre tête doit reposer naturellement et sans tension au sommet de votre colonne vertébrale;
  4. LÈVRES : arrondissez et ressortez légèrement les lèvres sans tirer sur votre cou (ce sont les lèvres qui avancent – pas votre tête);
  5. VENTRE : respirez calmement en utilisant votre diaphragme (respiration ventrale). Laissez votre ventre se gonfler et se dégonfler à chaque souffle.
    Regardez la vidéo de Forbrain® afin de visualiser chaque étape; en anglais, mais suffisamment explicite!

Les tensions font ”monter” la voix…

…parce que le diaphragme n’arrive pas à bien descendre… La respiration se fait alors en haut, là où il y a le moins de développement pulmonaire possible – d’où l’obligation de respirer court et plus souvent. Comme on manque d’air, on doit respirer plus vite… mais comme les muscles supérieurs ont moins de place pour se développer, on dépense plus de force pour essayer de les ouvrir… et peine perdue, car comme ce n’est pas là qu’il y a le plus grand nombre d’alvéoles pulmonaires pour les échanges gazeux, on dépense une énergie folle pour accélérer les échanges… qui vont produire eux-même une moins grandes énergie… ce qui va créer de la fatigue… Pfff, cercle vicieux.

Nos émotions se marquent dans notre corps

Lorsque nous n’arrivons pas à exprimer nos émotions, à les extérioriser, la respiration est la première à en souffrir: le diaphragme est crispé, est freiné dans son mouvement, et son amplitude – donc l’amplitude respiratoire – va en pâtir. Les émotions vont finir par brider et cuirasser le diaphragme. Comment va être alors la voix, puisque sa force et sa modulation dépendent du diaphragme?
Dès que la volonté s’en mêle, style ”Je veux absolument détendre mon diaphragme” des tensions y sont aussi mêlées. C’est pourquoi dans une grande majorité de mes exercices les côtés ludique et plaisir sont présents, afin d’atteindre le but sans passer par la case ”volonté = j’y mets mon at-TENSION”. Non, juste observer et jouer avec.

Le casque Forbrain® aide grandement

Je parle dans le casque, ma voix est filtrée et mon cerveau l’entend; il renvoie cette voie corrigée à mes oreilles,  induisant une correction automatique de ma manière de parler (rythme, débit, prononciation hauteur etc.). Réflexe.
Quelques exercices de ma pratique respiratoire et corporelle sont proposés, avec ou sans le casque, afin de soutenir et faciliter le travail salvateur. La plupart du temps ce casque est porté dans son quotidien: lecture à haute voix du journal, jeux de cartes partagés en belles compagnies, répétitions pour une chorale ou un solo, chants lorsque l’on prépare le repas ou fait la vaisselle… Même au téléphone avec la meilleure copine et qui dure… il y a toujours un moment où c’est possible.

Cette boucle audio-phonatoire – je parle, ma voix est filtrée, mon cerveau le perçoit, et mes oreilles l’entendent clairement – a un effet positif sur la mémoire et sur l’attention.

Maints problèmes de déficit d’attention et de mémoire ont pu aussi être réglés de cette simple manière. Sur le Blog de Forbrain@ vous trouverez de nombreux témoignages.
Je propose ce casque dans mes cours privés avec un forfait avantageux qui permet de réajuster le travail au fur et à mesure, tout en laissant une large place au travail individuel chez soi; ou sous regard d’un adulte pour un enfant.

Merci d’y être attentif: je ne vends pas directement le casque Forbrain® mais je suis partenaire de Forbrain®; par mon entremise vous pouvez obtenir au moins 10% de rabais. La commission que je touche via ce code d’affiliation 2B0400845 lors de votre commande me permet aussi de poursuivre mon travail et mes recherches. Pour cela, je vous suis reconnaissante de mentionner mon code d’affiliation 2B0400845. Merci.

Questions? Renseignements? Pour un moment d’échanges en commun vous pouvez vous réserver 20mn – que je vous offre gracieusement – via le téléphone. Pour cela, réservez via le calendrier en ligne  (ligne tout en bas pour le téléphone) et appelez-moi à l’heure que vous avez choisie. Je me réjouis de ce partage!