Guillermo et le Coronavirus

Nous traversons une période où chacun/e est en droit de se demander: que puis-je faire, moi, pour me protéger?

Voici une réponse tirée de ma pratique ET QUE du point de vue de l’hygiène respiratoire à adopter.

Maintenir le système respiratoire en bon état, depuis l‘entrée de l‘air jusqu‘aux poumons, est primordial: nez libre et humide (afin de capter les saletés y entrant), gorge exempte de mucosités stagnantes, et aider le système d‘auto-nettoyage des poumons.

Cet exercice va aider à faire sortir les mucosités stagnantes, nid infectieux potentiel.

Lire en articulant, idéalement dans une seule expiration:

GUILLERMO LE GRAND-PÈRE GRABATAIRE ET GRIPPÉ DES GRISONS GRAILLONNE GRASSEMENT AUSSI FORT QU‘UN GRIZZLY GROGNANT DÉRANGÉ DANS SA GROTTE COUVERTE DE GRUMES.

Répéter le tout 3x

Puis le dire comme si vous aviez une patate chaude dans la bouche, ou comme un début de bâillement – ce qui étire l‘arrière gorge.

Également 3x

Puis lire à nouveau „normalement“ en articulant au maximum de vos possibilités.

Le fait de „se racler“ automatique la gorge ou le besoin d’avaler directement après, prouve le déplacement des mucosités. Les avaler/déglutir – elles passent alors dans le tractus digestif, ou si vous le pouvez (lavabo, toilettes…), crachez les.

De manière générale, tout ce qui va mettre en mouvement l‘ensemble de votre rhino-pharynx (chapitre 5 de mon livre) va être bénéfique, pour autant que votre nez fonctionne efficacement (chapitre 1). Puis sautez ensuite au chapitre 4 pour favoriser l‘auto-nettoyage pulmonaire.

 

Chaque exercice est présenté une seule fois dans “le mois”. Il n’y a pas d’archive des exercices mis en ligne.