Alimentation et cordes de harpe

Pourvoyeur des briques de construction de tout corps humain ou animal, l'alimentation se révèle jusque dans la qualité des cordes d'instruments… parallèle saisissant!

Faits:

Pour éviter les courbatures lorsque l’on pratique une activité sportive plus ou moins intense, l’hydratation et l’absorption de certains minéraux sont nécessaires.

Les sportifs aguerris ont même leurs propres mélanges – tant hydriques que solides – pour maintenir leur corps au maximum de leurs performance et récupération.

Dans ma pratique corporelle je devine le style alimentaire des participants selon leur mobilité et leur élasticité. Les végétaliens sont les plus souples.
Si je suis dans mon camping car et que les températures baissent je privilégie la nourriture avec des bons corps gras, et je résiste mieux au froid.

Le lien entre ce que l’on mange et la réaction, le résultat sur notre corps est donc visible, palpable, intégré.

Et les cordes de harpe ?

J’avais besoin de nouvelles cordes en boyau pour ma harpe, et je suis allée à la manufacture de harpes David.

Et là, j’apprends que la qualité des cordes en boyau est directement dépendante du type d’élevage sur lesquelles sont prélevé les boyaux!

Monsieur Gérard David m’exprime en effet sa crainte de ne plus pouvoir trouver des cordes en boyau de bonne qualité, car celles provenant d’animaux en élevage de productions intensives cassent bien plus facilement que celles venant d’animaux élevées dans des climats productifs de riches pâturages, avec respect du rythme de croissance naturel de l’animal.

Et oui, l’expérience de celui qui a fait la renommée des harpes David jusqu’en Chine me dit son dépit de la baisse de qualité du son et de la durée des cordes de cet instrument. Chaque marque de cordes peut avoir  des provenances, donc des durées de vie, différentes.

Il est dit aussi que les vaches élevées en pâturages ont des intestins plus coriaces comparées à celles nourries au maïs car elles ingèrent occasionnellement des pierres et de la terre. L’intestin ainsi se renforcerait naturellement pour traiter ces impuretés. Apport de nutriments naturels…

Et les violons

Intéressant article – sauf pour les minous – d’une recherche de qualité optimale pour les cordes de violons: on y lit l’apport de la tendresse, une alimentation végétarienne et l’alternance repos et mouvement. Tout ce que l’humain a également besoin…

Bon, sauf que cet “intéressant article” fut un poisson d’avril… mais qui montre bien que – même dans le conscient farceur – le lien peu être aisément fait.

Et nous, humains?

J’exprime des faits, je ne “missionne” pas.

Mais cette découverte – pour moi – du lien entre la harpe que je joue et la qualité de vie des animaux qui ont produits la matière première des cordes en boyau me fait encore plus prendre conscience que la qualité de ce que je mange – brièvement dit de ce qui compose mon menu, du lieu où c’est produit et comment – va donner à mon corps des sonorités différentes pour jouer ma Vie. Ce rapport à la nourriture m’enchante!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *