Respiration et connexion

Respiration et contact avec tout être vivant

Ces photos de rapaces sont ramenées d’une expérience faite dans un parc animalier en Franche-Comté … Et ce que je souhaite partager avec vous: comment la respiration permet de mieux rentrer en contact avec ces animaux… ET les humains

Les animaux ”voient” notre respiration…

…tout comme ils ”voient” nos crispations, nos hésitations, nos peurs. Ils peuvent les ”entendre”. Ce décryptage est rapide… vous devenez ”transparents” pour eux, sans même qu’ils aient besoin de vous regarder, comme nous, humains, nous le comprenons habituellement.
Des personnes sensibles – noble sens de ce terme – peuvent également avoir ces facultés, même brièvement.

Supposons que vous avez vécu une histoire peu engageante avec un chien il y a quelque année. Il a grogné contre vous, il vous a peut-être mordu; un réflexe en vous est ancré et chaque fois que vous voyez un chien, un sentiment – même fugace – de peur est présent. Votre respiration est donc altérée, vos muscles crispés. Le chien en face de vous le perçoit, et lui aussi est sur ses gardes, car cela peut signifier pour lui que vous vous mettez – en bandant votre musculature – en position de l’attaquer… la boucle est bouclée… et vlan, vous vous faites à nouveau ”attaquer”, voire à nouveau mordre. Comment défaire cette boucle?

En relâchant votre diaphragme,

…donc en expirant, en ralentissant votre souffle pour amener de la détente.
Puis en en respirant ”par le coeur”, avec conscience dans votre région thoracique, lentement, régulièrement, jusqu’à ce que chaleur et sentiment d’ouverture vous envahissent; vous abordez chaque situation non avec votre mental, mais avec vos sensations, vos sentiments. En vous reconnectant à votre cerveau émotionnel, vous reprogrammez votre cerveau crânien.
Clair que cela demande de l’habitude et ne vient pas en fraction de seconde devant une meute de chiens agressifs… Mais cela vaut la peine de le tester déjà juste pour soi-même, puis peu à peu devant des animaux, du plus petit au plus impressionnant. Possible que vous recevrez de magnifiques cadeaux. Par la confiance que vous-même trouverez en vous, par l’ouverture que l’animal rencontré vous fera, par un contact oculaire et/ou d’impression de paix commune.
Puis, cela peut aussi ensuite être une habitude envers vos rencontres humaines.
Attention, ce n’est pas une manipulation! Certains humains n’y verront peut-être que du feu vis-à-vis d’une personne dont le but est: ”je vais respirer par le coeur et obtenir ce que je veux”. Mais c’est malsain et n’est jamais porteur à plus ou moins long termes. Les animaux, eux, vous ne pourrez pas les duper… ils vous renverront à vous-même! Si vous faites la respiration “par le coeur” juste pour impressionner la compagnie et /ou obtenir ce que VOUS vous souhaitez de l’animal, il peut vous le faire comprendre brutalement ou vous ignorer superbement. Cette respiration n’est pas un jeu, c’est un état d’être.

Cette respiration “par le coeur” vous relie à vous même, à vos besoins du moment présent, à vos émotions. C’est un état d’être.

Certains soins énergétiques que je propose peuvent en faciliter le chemin, dont la Reconnexion Personnelle®, qui est un soin vibrant et puissant et qui agit toujours plus le plus grand bien de la personne. Autre soin énergétique, L’Alignement spirituel de la colonne vertébrale va agir de manière visible et mesurable sur le plan physique – les blessures de l’âme se marquant sur le non alignement de la colonne vertébrale – et peut aussi, selon son chemin d’évolution, faciliter l’ouverture du coeur.

Je suis à votre disposition pour toutes vos questions concernant ces soins énergétiques – rendez-vous gratuit via lien à cliquer, puis sur dernière ligne “QUE CHOISIR/Téléphone…”  Appelez-moi au téléphone indiqué, et je me réjouis de pouvoir vous répondre et dialoguer avec vous.

Vous pouvez aussi laisser un commentaire: vos expériences, votre avis, votre besoin de partager… Merci!

2 commentaires

  • Cerutti dit :

    J’ai pu expérimenter cela (respiration calme et lente) il y a longtemps, en course à pied avec un chien à l’allure pas engageante…
    sympa la photo d’Yvan
    Bises

    • Yvan a eu beaucoup de plaisir dans cette expérience. D’abord un peu intimidé, il s’est très vite rapproché des rapaces, au point que la responsable a dû lui rappeler de respecter – par principe – certaines distances… Yvan, c’est le fils dont je parle dans mon tout premier blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *