Visites/cours privés dans les hôpitaux? Période révolue…

Hôpitaux et cliniques sont des lieux où les propagations XYZ sont facilitées…

Nous vivons une période de transition où certaines personnes choisissent – du moins devraient en avoir la liberté –  de se faire ”vacciner”, majoritairement avec des produits avec ARN, voire ADN. La liste des ingrédients présents dans ces flacons de “vaccins” sont peu dignes de tous corps vivants, et devraient être éliminés dans des conteneurs avec labels “toxique” voire “tête de mort”.

Quelle est la différence entre ADN et ARN?

Au niveau fonctionnel, l’ADN stocke l’information génétique à long terme. Il transmet l’information génétique pour faire de nouvelles cellules. L’ARN est utilisé pour transférer le code génétique du noyau aux ribosomes, en vue de concevoir des protéines. L’ARN est la molécule utilisée pour transférer des informations génétiques dans certains organismes. Il peut aussi être utilisé pour déposer des plans génétiques dans les organismes primaires.

Donc ces ”vaccins” avec ARN ou ADN peuvent potentiellement apporter d’autres informations à l’organisme qui le reçoit, informations sur lesquelles aucun traitement actuel ne peut interférer…

Toujours SANS MASQUE NI GANTS…

…et parfois en touchant, mouchant moi-même mes patients, j’ai fait – jusqu’à tout récemment encore -, des consultations privées pour des personnes hospitalisées ou en clinique.
J’ai toujours apprécié ces échanges avec ces personnes – au départ souvent ”sans voix” suite à une intubation pour diverses causes, une maladie/infection respiratoire, broncho-pneumopathie, etc. De constater leur potentiel, leur envie de vivre et leur résilience fut toujours un cadeau.

C’est même une consultation privée dans un hôpital du Nord-Vaudois (Suisse) qui a été le moteur de création de certains de mes exercices
Grâce à mon immunité entretenue, ma zénitude, des huiles essentielles, etc.… je n’ai JAMAIS eu de problème, que de la joie.
PAR CONTRE, depuis cette “vaccination” quasi forcée pour ces personnes déjà fragiles, les cellules de leurs corps, ainsi génétiquement modifiées, sont susceptibles via leurs crachats (tousser, éternuer, se moucher…) salive, petits saignements… de contaminer mes propres cellules et d’ainsi transformer mon propre patrimoine génétique à mon insu. CE QUE JE REFUSE.

En agriculture lorsque des essais de modification du génome de plantes, céréales, etc. (cela s’appelle des OGM, des organismes génétiquement modifiés – pour “résister” à certaines moisissures, insectes, augmenter leur taille, etc.) – sont faits, on les isole des autres. MAIS PAS POUR LES HUMAINS !?!
C’est une décision que je dois prendre pour ma propre intégrité. Chacun/e doit être conscient/e des conséquences de ses actes. Je garde de magnifiques souvenirs de ces échanges, parfois sous les regards étonnés d’infirmières qui pouvaient enfin entendre la voix de leurs patients; avec aussi des retours perplexes de médecins voyant leurs patients remonter la pente avec une joie communicative…

Donc, JE NE FAIS PLUS DE VISITE PRIVÉE DANS LES HÔPITAUX et CLINIQUES.
Les consultations par Skype / Zoom sont toujours possibles, et si vous, proches d’une personne hospitalisée souhaitez ensuite lui transmettre quelques pistes salvatrices, contactez-moi. Merci de votre compréhension 💐